Une rentrée en douceur dans les écoles d’Alès
  • image
    À l’école du Pansera les parents des enfants de moins de 3 ans ont pu accompagner leur enfant jusque dans la classe.
  • image
    À l’école Pasteur de la Grand-Rue Jean Moulin c’est le dédoublement de la classe de CP qui constituait l’événement principal de cette rentrée.
  • image
    Une classe “new look” qui permet une approche plus personnalisée des “tout-petits”.
 
Une rentrée en douceur dans les écoles d’Alès
Les enfants d’Alès ont retrouvé, ce lundi matin, le chemin de l’école. Cette année ils renouent avec les semaines à 4 jours.
 

C’était la rentrée ce lundi 4 septembre, dès 8h30, pour les 3 800 écoliers que compte la ville d’Alès. Une rentrée qui s’est effectuée en bon ordre, sous le regard complice des maîtres et maîtresses et celui parfois un peu ému des parents.

Deux écoles ont plus particulièrement retenu l’attention du maire Max Roustan et de son adjoint aux affaires scolaires, Christian Chambon, en raison d’aménagements particuliers lors de cette rentrée.

C’est tout d’abord à l’école élémentaire Pasteur de la Grand’rue Jean Moulin que les élus se sont rendus aux premières heures de la matinée. Cette école située en REP+ (Réseau d’Education Prioritaire) bénéficie de la nouvelle mesure voulue par le gouvernement qui consiste à scinder en deux les classes de CP.

« Nous avions ici largement la place pour le faire. Cette école compte désormais cinq classes » explique Max Roustan. Les CP des écoles élémentaires Germain David, Veigalier, Près-Saint-Jean, mais aussi ceux des écoles primaires des Promelles et de Tamaris ont connu le même dédoublement de classes.

Après la Grand’rue Jean Moulin, c’est vers l’école du Pansera, située dans le quartier de Rochebelle, que le maire d‘Alès et son adjoint se sont rendus. Cette école fait partie des cinq écoles alésiennes qui accueillent des enfants de moins de trois ans. Un espace particulier y a été aménagé dans lequel les écoliers, mais aussi les parents, sont accueillis. Espace lumineux, un peu à l’écart du bruit, cet endroit a nécessité de lourds investissements manifestement très appréciés par la communauté éducative.

La rentrée, c’est déjà du passé. Chacun est à son poste pour neuf mois d’apprentissage et de découverte.

 
mardi 05 septembre 2017
 
 
 
A lire aussi...
Rentrée scolaire 2017 : C’est l’heure de la réinscription
Rentrée scolaire 2017 : le retour aux 4 jours est confirmé
380 apprentis formés au CFA d’Alès
Treize collégiens s’initient à l’aéronautique
Rêves/Parties aux collèges : lancement réussi à Anduze
379 nouveaux élèves-ingénieurs ont intégré l’EMA
Une rentrée en douceur dans les écoles d’Alès