États généraux du cœur de ville : c’est parti !
  • image
    Le maire d'Alès Max Roustan a accueilli les quelques 1 200 personnes à l'entrée du Cratère.
  • image
    1 200 personnes ont participé à la grande réunion publique de lancement des états généraux le 21 septembre au Cratère. Un départ canon !
  • image
    1 200 personnes ont participé à la grande réunion publique de lancement des états généraux le 21 septembre au Cratère. Un départ canon !
 
États généraux du cœur de ville : c’est parti !
Plus de 800 habitants, usagers, actifs et commerçants se sont inscrits dans des ateliers de réflexion pour redynamiser le cœur de ville d’Alès, cœur de tout un territoire.
 

Retour vidéo sur la réunion publique du 21 septembre

« J’ai initié le processus, maintenant c’est à vous de jouer, moi je ne dirai plus rien ! » C’est ainsi que Max Roustan, maire d’Alès et président d’Alès Agglomération, a conclu la soirée de lancement des États généraux du cœur de ville, mercredi 21 septembre au Cratère. Laissant donc la main aux centaines d’habitants, commerçants et usagers décidés à se mobiliser pour donner un second souffle au cœur de ville d’Alès. Un cœur de ville qui bénéficie de nombreux atouts (avec ses 6 000 habitants, ses 600 vitrines commerciales, ses 26 établissements publics) mais qui présente aussi quelques faiblesses (17,5 % de vacance commerciale) propres au tournant économique et consumériste du XXIe siècle.

Une vague d’enthousiasme

Le sujet passionne les Alésiens et les habitants du territoire, à en juger par les 1 200 personnes présentes lors de la grande réunion publique du 21 septembre (grande salle du Cratère pleine comme un œuf, de même que la salle d’à côté) et par la vague d’inscriptions aux ateliers thématiques qui commencent fin octobre.

Au total, ce sont quasiment 900 personnes qui se sont inscrites pour participer à une large réflexion qui permettra d’anticiper sur l’avenir et de co-construire Alès 2040.

Comme l’a répété Max Roustan, « Nous partons sans aucun a priori, sans aucun tabou. Nous attendons les idées des habitants de l’Agglo, des usagers et des commerçants afin que notre centre-ville redevienne le cœur battant de notre territoire et que notre territoire demeure, plus que jamais, un espace du bien-vivre. »

Tout le monde est sur le pont

Présents le 21 septembre, les acteurs locaux se sont joints à la démarche lancée par la municipalité alésienne : la CCI Alès Cévennes, l’UCIA, la Chambre de métiers, les Logis Cévenols, le Cratère, le monde sportif, associatif et culturel… Tous les élus alésiens sont sur le pont, de même que les services de la Ville et de l’Agglo.

Enfin, la démarche participative sera étayée et guidée par quatre experts urbanistes et architectes, afin d’exploiter au mieux les idées issues des ateliers dans une vision architecturale d’ensemble.

Téléchargez le document présenté lors de la réunion publique

Le film de l'état des lieux, présenté lors de la soirée

 
vendredi 30 septembre 2016
 
Document(s)
Téléchargez le document présenté lors de la réunion publique (17,59 Mo)
 
 
 
A lire aussi...
États Généraux du cœur de ville : plus que 2 jours pour donner votre avis sur les orientations
États Généraux du cœur de ville : la 2e phase des ateliers thématiques est passée
États Généraux du cœur de ville : la 3e et dernière phase des ateliers est passée
États Généraux du cœur de ville : décidez de l’avenir du territoire
États Généraux du cœur de ville : grande réunion publique le 29 mars
États Généraux du cœur de ville : la première phase des ateliers thématiques est passée
États Généraux du Cœur de Ville d’Alès : donnez votre avis sur le diagnostic