Le temple d’Alès dans son écrin de lumière - Action n°26
  • image
    Une centaine de personnes est venue admirer la mise en valeur des abords du temple d’Alès.
  • image
    Une centaine de personnes est venue admirer la mise en valeur des abords du temple d’Alès.
  • image
    Une centaine de personnes est venue admirer la mise en valeur des abords du temple d’Alès.
 
Le temple d’Alès dans son écrin de lumière - Action n°26
Le réaménagement du parvis a été présenté aux riverains le 16 décembre 2017, à la tombée de la nuit.
 

Les nouveaux projecteurs font ressortir les détails des façades au style néo-roman, les néons multicolores se reflètent dans l’eau qui coule tout au long du parvis, le nouvel éclairage public est à la fois doux et lumineux : à la nuit tombée, le réaménagement des abords du temple d’Alès est encore plus spectaculaire. C’est pour cette raison que Max Roustan, maire d’Alès, a choisi ce créneau horaire pour marquer officiellement le 16 décembre 2017 la fin de l’action n° 26 des États généraux du cœur de ville. « Nous avons tellement peu de bâtiments qui retracent l’histoire d’Alès… » a-t-il rappelé pour justifier les efforts fournis par la municipalité dans cette opération. Des travaux décidés « pour tenir compte des souhaits formulés lors de la concertation des États généraux ».

« Un espace ouvert »

Au début de l’été 2017, les 40 places de stationnement qui bouchaient la vue sur l’édifice ont été supprimées, tout en étant compensées par la création d’un nouveau parking, square Sauvages, avec 105 emplacements à 50 mètres de là.

Puis, au fil des mois, le pourtour de l’édifice religieux s’est transformé en poumon vert : gazon, nouveaux arbres fruitiers, bancs, vases d’Anduze, massifs de fleurs à venir, … « C’est désormais un espace ouvert, avec une fontaine et un chemin d’eau qui mettent en valeur notre place, a témoigné Charles Coste, qui gère les travaux du temple d’Alès en relation avec la municipalité, au nom des deux églises réformées qui utilisent l’édifice. Avec cette réalisation, le bâtiment trouve sa juste place dans le patrimoine alésien ». Seul vestige du XIXe siècle à avoir été épargné par les démolitions des années 1960, le temple d’Alès a été au cœur, ces dix dernières années, d’un important programme de rénovation qui est aujourd’hui complété par la mise en valeur de ses abords.

Cap maintenant, pour la municipalité, vers la place de la Libération où des travaux ont débuté pour mener une réhabilitation du même acabit.

 
mercredi 27 décembre 2017
 
 
 
A lire aussi...
Participez au Comité des usagers du cœur de ville
États généraux du cœur de ville : action !
Premier Fitpoint : un espace sportif ouvert à tous - Action n°15
États généraux du cœur de ville : Un nouveau parking square Sauvage - Action n°22
Désormais le samedi, c’est piéton - Action n°19
Lancement des samedis piétons à Alès - Action n°19
Halles de l’Abbaye d’Alès : donnez votre avis - Action n°9